06 64 75 00 62       contact@monsieur-site.com               

Google Home : le majordome du futur fait ses premiers pas chez vous.

visuel google home

Google Home: Le futur, c’est maintenant?

Depuis Siri sur iPhone, il faut avouer que l’intelligence artificielle et les assistants numériques se faisaient relativement discrets. Amazon Echo brille par son absence en France malgré une sortie dans de nombreux autres pays européens. Disponible depuis aujourd’hui, Google Home, petite enceinte qui se veut votre assistant / pense-bête / dictionnaire / *ajouter une fonction* semble être en bonne position pour gagner le coeur des français, adeptes ou non de nouvelles technologies.

La pub officielle française, directe et pragmatique :

La pub US, toute innocente, et qui envoie quand même un peu plus de rêve:

Sinon, il fait quoi ce Google Home ?

Une fois paramétré -on nous promet à peine 10 minutes pour l’installer et le lancer efficacement-, Google Home semble être la version light du J.A.R.V.I.S de Tony Stark/ Iron Man (mais sans l’holotable) ou de Shyrka d’Ulysse 31 (mais sans l’Odysseus, dommage). Autrement dit: un élément central de votre environnement, répondant à la voix, connecté à un certain nombre de vos objets connectés, et surtout capable de répondre à vos interrogations multiples.

Besoin d’un rappel de rdv, d’une définition de mot, d’une petite musique d’ambiance, d’une adresse ou d’un horaire de magasin… un “Ok google” lancé par vous-même en direction de la petite boite blanche et posez-lui la question ou faites-lui la demande.
Si les premiers tests s’avèrent plutôt concluants sur la version française déjà testée par nombre de médias (voir ici l’interro du Huffington Post à  la machine Google), et si la promesse d’une intelligence de Google Home capable d’assimiler progressivement les demandes et… d’apprendre, reste cependant un flou concernant les informations recueillies par ce majordome 2.0.

Google étant depuis longtemps dans le collimateur des ardents défenseurs au respect de la vie privée du fait du grand nombre d’informations personnelles recueillies via ses nombreuses applications (Chrome, Gmail et consorts), la firme se veut rassurante quant à l’enregistrement des demandes faites à son Google Home en assurant que les données ne sont stockées qu’en local. Autrement dit: c’est seulement quand vous direz « OK Google »  qu’il y aura un échange avec les serveurs de Google. Pour un contrôle de ce qui est stocké par Google, vous pourrez toujours aller sur votre page « My Activity » de Google, voir les échanges, recherches et pour pouvoir supprimer certaines données.

Alors, allez-vous vous laisser tenter ?

enceinte google homeenceinte google home
la fameuse enceinte, au look comparable à un certain diffuseur d’ambiance

Google Home est désormais disponible dans toutes les bonnes crèmeries les magasins spécialisés pour environ 129 – 149€.